Craignez Romains

Subura News
Jean de La Fontaine - Le paysan du Danube

Craignez, Romains, craignez que le Ciel quelque jour
Ne transporte chez vous les pleurs et la misère ;
Et mettant en nos mains par un juste retour
Les armes dont se sert sa vengeance sévère,
Il ne vous fasse en sa colère
Nos esclaves à votre tour.

La déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 Août 1789 commence ainsi: "Les représentants du peuple français constitués en Assemblée nationale considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements, ont résolu..."

Ces droits, quels sont-ils? "Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression."
Quant à la propriété, "droit inviolable et sacré", y'a pas à s'en faire, elle est bien gardée. Mais comment se fait-il qu'elle soit surtout le droit de quelques uns au luxe et au gaspillage et le devoir des autres de trimer?
Et notre liberté? Est-elle jolie, est-elle élevée! Le choix ne manque pas entre vingt marques de shampooing et il existe même des fasts foods français.
Pour la sûreté il faudra se contenter de toujours plus de policiers multipliés par toujours plus de truands. Le tout c'est de punir; qu'importe que la recherche impitoyable du fric et du pouvoir soit la cause flagrante des dérèglements de plus en plus aberrants des individus plongés dans cette société libérale tant vantée.
Pour les fins de droits il y a de la place dans les commissariats, ou on en fera!
Reste le droit à la résistance à l'oppression à quel étage disiez-vous? Ah vous ne connaissez pas. Faut pas rêver! Ce droit là se cherche encore ses locaux et, si j'ai bien compris, c'est pas pour bientôt.
Dans de telles conditions d'ignorance, d'oubli et de mépris des droits de l'homme il ne s'ensuit pas nécessairement que le gouvernement soit corrompu, il se peut même qu'il ne le soit pas, mais en toute logique s'ils ne l'est encore cela ne saurait tarder, comme on dit, le sort en fut jeté quand Lucie la pomme a croqué.

Yes sire, comme ne l'a pas dit Démocrite, c'est la Démocratie, l'art de la parlote et du compromis. "Parles tant que tu veux, je me compromets autant que je peux." Entre la bêtise publique et les magouilles privées tout ce qu'il reste de cette déclaration, deux cents ans après, c'est le cadavre d'une révolution qui se voulait universelle et qui n'en finit plus de grouiller.

Quand on fait tache c'est qu'on est écrasé.